🇩🇪 #Allemagne Un infirmier déjà condamné pour 2 meurtres est soupçonné d’en avoir commis 84 autres.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration

En Allemagne, Niels Högel, infirmier, a été condamné en 2015 à la réclusion à perpétuité pour avoir tué deux patients, en leur injectant des surdoses médicamenteuses.

Au cours de sa détention, il a confié à un psychiatre avoir commis, entre 2000 et 2005, une cinquantaine de meurtres toujours avec le même mode opératoire.

En 2016, l’enquête a révélé qu’en définitive, Niels Högel avait tué 33 patients dans différents établissements.

Un communiqué de la commission d’enquête spéciale en date du 28 août a établi qu’en l’état, au moins 84 meurtres pouvaient être imputés à Högel.

● En 2005, à Delmenhorst en Allemagne, Niels Högel était aperçu par une collègue faisant à un patient une injection non prescrite. Il a été condamné à 8 ans de prison pour tentative de meurtre.

● En février 2015, il était condamné à la prison à vie pour avoir tué deux patients.

● Entre temps, il avait confessé à un psychiatre une cinquantaine d’homicides obligeant la justice à ouvrir une enquête.

● En juin 2016, les enquêteurs ont établi sa participation à 33 homicides par injections médicamenteuses.

● Dans son communiqué du 28 août, la commission spéciale d’enquête a fait savoir que Niels Högel était désormais soupçonné d’au moins 84 meurtres relate L’Obs.

Actu17