🇩🇪 Allemagne : Le chef de la police allemande poursuivi pour séquestration.

par Y.C.
Dieter Romann, chef de la police fédérale allemande. DR.

C’est une affaire rocambolesque dans laquelle le chef de la police fédérale tient le premier rôle.

La justice allemande reproche à Dieter Romann, chef de la police fédérale, de s’être rendu personnellement en Irak pour avoir recherché et ramené le suspect d’un viol suivi d’un meurtre.

Un demandeur d’asile, criminel présumé, en fuite

Dans le courant du mois de juin dernier,  le chef de la police fédérale allemande s’était rendu dans le Kurdistan irakien. Son but était de retrouver un jeune Irakien, demandeur d’asile débouté, soupçonné du viol et du meurtre par étranglement d’une jeune Allemande, fin mai. Ali Bachar était poursuivi pour avoir violé et étranglé à mort Susanna Feldman, âgée de 14 ans, à Wiesbaden.

Le suspect, qui était hébergé dans un foyer de migrants à Wiesbaden, avait pris la fuite vers le Kurdistan irakien en avion après le meurtre.

Aucune procédure judiciaire internationale

Début juin, Dieter Romann et des policiers allemands s’étaient rendus en Irak, à l’aéroport d’Erbil, pour récupérer le suspect interpellé par les autorités locales. Ils étaient rentrés en Allemagne avec le criminel présumé, sans procédure d’extradition.

Le suspect reconnaît un meurtre

Le jeune Irakien avait finalement reconnu le meurtre de l’adolescente. Il est aussi soupçonné du viol d’une autre fillette de 11 ans. Ali Bachar est incarcéré dans une prison de Francfort en l’attente de son procès, rapporte RTL.

Actu17.