🇩🇪 Allemagne : Les enquêteurs ont découvert une kalachnikov neutralisée chez le conducteur du véhicule bélier de Münster.


Photo témoin. (Twitter)

Alors que les motivations du conducteur de la camionnette bélier, Jens R., âgé d’une cinquantaine d’années, restent floues, les enquêteurs ont découvert un fusil kalachnikov à son domicile, neutralisé. L’homme avait déjà tenté de se suicider.

Les policiers ont également découvert dans le véhicule bélier de l’auteur, un pistolet d’alarme et une dizaine de très gros feux d’artifice, dont la poudre peut être utilisées pour confectionner un explosif.

« Nous n’avons jusqu’ici aucun élément sur de possibles motivations pour cet acte, l’enquête explore avec beaucoup d’intensité toutes les directions », a indiqué dimanche matin dans un communiqué le procureur de Münster (Allemagne) où s’est produit le drame ce samedi après-midi vers 15h30.

Des troubles psychologiques connus

« Rien n’indique pour le moment qu’on ait affaire à des motivations islamistes » a déclaré le ministre de l’Intérieur de la région.

Le conducteur était un allemand qui résidait à Münster, à seulement quelques kilomètres du lieu des faits a ajouté le Ministre. Plusieurs médias allemands expliquent que l’homme avait déjà tenté de se suicider et avait déjà fait part de son intention de réitérer son geste de manière plus spectaculaire.


Jens R. était connu comme ayant un passé de « petit délinquant » toujours selon les médias allemands, et avait des troubles psychologiques.

La chaîne ZDF affirme aussi qu’il avait des liens avec les milieux d’extrême droite. L’homme était designer en produit industriel et connaissait des « difficultés professionnelles ».

La piste du suicidaire ?

Jens R. aurait-il décider d’agir comme Andreas Lubitz, le pilote allemand d’un vol de la Germanwings qui avait précipité l’appareil dans les Alpes françaises, il y a trois ans ?

Hasard ou non, cela faisait hier un an jour pour jour qu’un véhicule bélier conduit par Rakhmat Akilov avait tué 5 personnes dans les rue de Stockholm (Suède), en blessant 14 autres. Une attaque qui avait été revendiquée par l’EI.

Le bilan des faits hier à Münster est toujours de deux morts et une vingtaine de blessés dont au moins six dans un état grave.

Actu17.