🇩🇪 Allemagne : Un tunisien accusé de fabriquer des «armes biologiques» à base de ricine a été écroué.

par C. Laudercq et R. Lefras
Illustration.

Le suspect de 29 ans a été interpellé par les forces spéciales de la police, à Cologne (Allemagne) ce mardi soir, dans son appartement.

Sief Allah H. est formellement accusé d’avoir voulu fabriquer des « armes biologiques ». La justice a allemande a toutefois indiqué ne pas être en mesure d’affirmer ou non si le suspect allait passer à l’action.

« A partir de mi-mai, Sief Allah H. a commencé à se procurer l’équipement et les substances nécessaires à la fabrication de ricine. Il a notamment acheté à une société de vente par correspondance sur internet 1.000 graines de ricine et un moulin à café électrique », a affirmé dans un communiqué le parquet.

La ricine est un puissant poison, 6 000 fois plus puissant que le cyanure. Le suspect était parvenu a en fabriquer début juin écrit Libération.

Pas de liens apparents avec l’EI ou Al-Qaïda

Aucun éléments relayant Sief Allah H. à une organisation terroriste n’a été découvert. Aucun indication de lieu ou de temps n’a été trouvé concernant un potentiel attentat.

Placé en garde à vue, l’homme a été placé en détention, tandis que sa compagne qui avait été interpellée avec lui, a été laissée libre.

En mai dernier, la France avait déjoué un attentat à l’explosif ou à la ricine à Paris. Un Égyptien de 20 ans avait été interpellé et écroué.

Actu17.