🇫🇷 Alpes-Maritimes : Un collectif de parents d’élèves refuse que le futur collège se nomme «Arnaud Beltrame».

par Y.C.

Le collectif des parents d’élèves évoque le risque d’un attentat.

Le futur collège de Pégomas, dans les Alpes-Maritimes, sur proposition du Président du département, devra s’appeler « collège Arnaud-Beltrame » en mémoire de l’officier de gendarmerie tué à Trèbes.

Département et Rectorat sont pour

Le Président du département, Charles-Ange Ginésy, a justifié sa décision en déclarant : « En plein accord avec le Recteur d’Académie et le maire de Pégomas, nous avons réaffirmé la volonté de voir cet établissement prendre le nom d’Arnaud Beltrame. Pour honorer un héros de la Nation et inspirer la jeunesse azuréenne« .

Des parents sont contre

Toutefois, des parents d’élèves ont sollicité une entrevue avec le Conseil départemental pour évoquer leurs inquiétudes.

Un collectif des parents d’élèves a émis la possibilité que cet établissement devienne potentiellement une cible à des attaques terroristes.

Un « poids sur les épaules des élèves »

D’après le collectif, ce choix symbolise la mort d’un homme dans un contexte de menace de terrorisme et, toujours selon ce collectif, « les élèves ne doivent pas étudier avec ce poids sur les épaules ».

Le président du département devrait adresser une réponse au collectif de parents d’élèves du futur collège, relate Nice Matin.

Actu17.