Alsace : Un homme meurt intoxiqué après avoir confondu la colchique avec l’ail des ours


L’ail des ours peut être confondu avec la colchique. (Pixabay)

Après être revenu de cueillette, un Alsacien a consommé pendant plusieurs jours de la colchique cuisinée avec du pesto. Il pensait qu’il s’agissait d’ail des ours et a été intoxiqué mortellement.


Un Alsacien âgé d’une cinquantaine d’années est mort intoxiqué par la plante qu’il avait cueillie lors d’une sortie en forêt. Il avait ramassé de la colchique en pensant qu’il s’agissait d’ail des ours, rapporte L’Alsace.

Avec la plante, le quinquagénaire avait cuisiné du pesto qu’il a consommé durant plusieurs jours, sans se douter qu’il était en train de s’intoxiquer gravement. « Cette personne n’avait pas de problèmes de santé particuliers » a précisé la docteure Christine Tournoud, du Centre antipoison Est basé à Nancy, ajoutant que l’homme est décédé le week-end dernier malgré son placement en réanimation.

Un goût amer qui doit alerter

Les feuilles de la colchique et de l’ail des ours se ressemblent lorsque les plantes viennent de sortir de terre et qu’elles ne sont pas très hautes, indique l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). En outre, la colchique et l’ail des ours poussent souvent aux mêmes endroits.

La colchique contient de la colchicine. Il s’agit d’un médicament, employé pour traiter les crises de goutte, qui est toxique en cas de surconsommation, causant alors des troubles digestifs, puis des défaillances cardiaques et respiratoires.


À la différence de l’ail des ours, la colchique présente une amertume notable. Si la plante goûtée est amère, il ne faut pas l’ingérer.