🇫🇷 #Amiens «Sang pour sang» le violent communiqué d’un syndicat de surveillants pénitentiaires après une agression

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration Actu17 ©

Le communiqué très direct a été publié par le syndicat FO Pénitentiaire et intervient après une agression sur un surveillant.

● C’est lundi 18 septembre dans la matinée qu’un surveillant a été agressé par un détenu alors que tous deux se trouvaient dans les vestiaires de la Maison d’Arrêt d’Amiens dans la Somme.
Le détenu a commis des violences sur le fonctionnaire, lui occasionnant des blessures au coude.

● Selon nos informations, l’origine de l’incident serait due au refus du personnel de la Maison d’Arrêt de laisser au détenu un costume qu’il avait dû porter à l’audience.

● L’agent a été conduit à l’hôpital où le médecin lui a attribué 1 jour d’Incapacité Totale de Travail (ITT).

● Suite à cette agression, le syndicat FO Pénitentiaire a émis un communiqué très virulent titré “Sang pour sang” dans lequel il qualifie l’auteur de “cafard”. Il précise que c’est la deuxième fois que le détenu agresse un surveillant et ajoute “Cerise sur le gâteau : ce cafard va dormir tranquillement dans sa cellule sur ordre du chef d’établissement”.

🇫🇷 #Amiens «Sang pour sang» le violent communiqué d'un syndicat de surveillants pénitentiaires après une agression
Communiqué FO Pénitentiaire

Actu17.