🇳🇱 Amsterdam : Un conducteur fonce délibérément dans la façade du plus grand journal des Pays-Bas, qui évoque un attentat.

par Y.C.
Capture écran Twitter.

Les auteurs ont pris la fuite. Les faits se sont produits la nuit dernière.

Vers 4 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi, le conducteur d’une camionnette a projeté volontairement son véhicule sur la façade des bureaux d’un des principaux groupes de presse néerlandais, sans faire de victime a précisé la police, qui évoque un acte intentionnel.

Le bâtiment abrite notamment la direction du tabloïd populaire De Telegraaf.

La camionnette a pris feu tandis que le conducteur a quitté les lieux. Selon la police, le conducteur de la camionnette a ensuite fui à bord d’une Audi de couleur foncée, conduite par un autre individu.

« Des menaces ont déjà été formulées »

« Tout indique qu’il s’agit d’un attentat. Nous ne nous laisserons pas intimider », a commenté le rédacteur en chef de ce même journal, Paul Jansen. Selon lui, des menaces ont déjà été formulées à l’encontre du journal par le passé.

« Cet acte délibéré contre De Telegraaf est une gifle à la liberté de la presse et à la démocratie néerlandaise. Il y a encore des zones d’ombre mais nous restons vigilants et la police fait tout par arrêter le ou les auteurs », a réagi sur Twitter le Premier ministre Mark Rutte.

Ce même bâtiment avait été la cible de tirs jeudi dernier. Un suspect avait été interpellé écrit la RTBF.

« Il nous faudra attendre l’enquête, mais nous poursuivrons note travail. Tout le monde est sous le choc mais aussi plus motivé que jamais. » a ajouté Paul Jansen.

Le journal De Telegraaf avait fait objet d’une sécurité renforcée après l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo à Paris, en janvier 2015.

Actu17.