🇫🇷 Un ancien adepte de l’Islam radical et fiché S est devenu Gardien de la Paix.

L’information a fait l’effet d’une bombe auprès des policiers.

● Un homme, ancien adepte de l’Islam radical et surveillé par les enquêteurs de la DGSI en 2012, est parvenu à devenir Adjoint de Sécurité puis, vendredi 22 septembre, Gardien de la Paix, selon une information RTL.

● Il avait été fiché S en 2012 pour son comportement suspect : alors qu’il était proche des milieux de l’Islam radical, l’homme avait tenté de rejoindre l’armée et le service du renseignement intérieur français avait été alerté.

L’homme avait donc fait face à un refus. Ce dernier avait alors opté pour la police… et il est passé entre les mailles du filet en étant recruté comme Adjoint de Sécurité.

● Après trois années de « surveillances » sans qu’aucun fait matériel n’ait pu lui être imputé, la fiche S a été retirée. Ce qui lui a permis de devenir officiellement Gardien de la Paix il y a quelques jours.

● Cet état de fait pose plusieurs questions notamment sur la qualité des contrôles effectués lors du recrutement des effectifs policiers, ou encore la manière pour l’Administration de gérer un tel cas. Cela pose également la question du droit à l’oubli, ou non, pour ces métiers sensibles, relève RTL.

Actu17.