🇫🇷 Angers : Un homme affirme avoir des explosifs et demande que les Gilets jaunes soient reçus à l’Elysée.

par Y.C.
(photo @AmelieCorbani)

Fin de notre direct. Merci de nous avoir suivi. Téléchargez notre appli pour smartphone et recevez nos alertes.

00h00. « Le dialogue a été permanent » avec le suspect, a indiqué le procureur de la République. En plus de la grenade, l’homme portait des explosifs autour du cou avec un dispositif de mise à feu. La charge était létale a précisé le magistrat.

Le suspect semblait par ailleurs avoir une très bonne connaissance des explosifs. Il a été placé en garde à vue indique la préfecture de Maine-et-Loire.

(photo Twitter @E_Aubron)

23h45. Le dispositif explosif que le suspect s’était placé autour du cou était réel et aurait pu le tuer selon une source proche du dossier citée par Europe 1.

22h45. L’homme de 45 ans s’est rendu aux policiers peu après 22h30. Il n’y a aucun blessé.

20h45. Le suspect discute avec plusieurs policiers du RAID qui se trouvent à sa proximité directe, mais n’a pas été interpellé pour le moment comme le montre BFMTV.

 

 

20h00. La situation est toujours en cours. Le suspect qui porte un gilet jaune, aurait dégoupillé la grenade qu’il tient en main, avant de remettre la goupille. Il s’agirait d’une grenade inerte.

L’homme prétend néanmoins détenir des explosifs dans son sac. L’opération est menée par l’antenne du RAID de Angers, rapidement arrivée sur les lieux.

17h40. Opération de police en cours à Angers (Maine-et-Loire). Un homme qui affirme être en possession d’explosifs se trouve sur le parking du centre commercial Anjou, dans une station service. L’alerte a été donnée à 16h45.

Ce dernier tiendrait une grenade à la main et menace de se faire exploser si les Gilets jaunes ne sont pas reçus à l’Elysée. Il a par ailleurs affirmé « être porteur de produits explosifs » a précisé Christophe Castaner.

Les policiers du RAID sont sur place. Le suspect est connu de la police pour trafic de stupéfiants selon plusieurs sources concordantes.

Plus d’informations à venir.