Angers : Un policier mis en examen pour viol et placé en détention provisoire


Illustration. (Shutterstock)

Visé par huit plaintes différentes, un policier de 50 ans a été mis en examen pour viol, harcèlement et agressions sexuelles et a été placé en détention provisoire ce mercredi.

Un policier qui a travaillé une vingtaine d’années dans la brigade de nuit d’Angers (‎Maine-et-Loire) avant d’être muté en janvier 2018 dans un autre commissariat de la ville, est accusé d’avoir abusé de son statut pour obtenir ou tenter d’obtenir des faveurs sexuelles.

Le fonctionnaire est visé par les plaintes de huit femmes différentes pour des faits d’actes de harcèlement et d’agressions sexuelles selon une source proche de l’enquête citée par Le Parisien. L’une affirme avoir été violée. Des faits présumés qui se sont commis entre mai 2018 et mai 2019.

La Cour d’appel décide de le placer en détention provisoire

Le policier avait été mis en examen le 12 septembre dernier par un juge d’instruction pour pour viol, harcèlement et agressions sexuelles. Le juge des libertés et de la détention (JLD) avait alors prononcé un placement sous contrôle judiciaire, alors que le parquet réclamait l’incarcération du suspect.

La Cour d’appel a finalement décidé du placement en détention provisoire du policier, qui a été écroué mercredi. L’avocat du fonctionnaire Me Olivier Rolland, a déclaré que son client contestait les faits qui lui étaient reprochés.


Le mis en cause a d’autre part été sanctionné administrativement en septembre dernier et a été suspendu de ses fonctions.