🇬🇧 #Angleterre Série d’attaques au couteau dans 4 villes différentes. 2 morts et plusieurs blessés.

Illustration. (photo Reuters)

Plusieurs attaques au couteau ont eu lieu ces dernières heures en Angleterre, dans quatre villes différentes : Londres, Manchester, Birmingham et Sheffield. Deux personnes ont été tuées, plusieurs autres blessées.

Birmingham

● Un adolescent de 14 ans a été victime d’une attaque au couteau à Birmingham dans la nuit de vendredi à samedi, peu après 01h du matin. La victime a été poignardée plusieurs fois devant la mosquée, où il venait d’être déposé par son père. Le caractère islamophobe de cette attaque semble privilégié par la police.

« Il y avait du sang partout, il frappait le garçon au cou et à la tête avec son couteau. Puis l’assaillant s’est enfui avant de s’engouffrer dans une voiture » explique Azhar Kiana, la Présidente de la mosquée, au Birmingham Mail.

Londres

● A Londres, un homme a été retrouvé au sol alors qu’il avait été poignardé à plusieurs reprises à Ropery Street, vers 02h30 du matin. La victime est décédée plus tard dans la nuit à l’hôpital explique The Guardian.

Manchester

● A Manchester, la police a été requis vers 02h30 du matin par des témoins après une violente rixe, dans le centre-ville. Sur place, les policiers ont découvert un individu de 21 ans au sol, déjà mort. La victime a été tuée à coups de couteau.

Plusieurs autres personnes blessées ont été conduites à l’hôpital, notamment deux femmes de 19 et 21 ans ainsi qu’un homme, inconscients à l’arrivée des secours.

Sheffield

● A Sheffield, deux attaques différentes au couteau tôt ce samedi matin ont fait cinq blessés dans le centre-ville. Les deux attaques sont liées a expliqué la police. Quatre individus ont été arrêtés et placés en garde à vue suite à cette double affaire.

L’un des blessés est dans un état critique a indiqué la police, mais dans un état stable.

Pas de liens entre les attaques

● Aucune de ces attaques n’a été qualifiée de terroriste par les autorités qui n’ont fait aucun lieu entre elles, pour l’heure.

Actu17.