🇫🇷 Antibes : On lui attribue l’ancien numéro de téléphone d’un dealer, il est harcelé par les clients.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

L’usager reçoit de nombreux SMS et appels gênants.

Depuis que son opérateur téléphonique lui a attribué un nouveau numéro, un habitant d’Antibes est dérangé par de nombreux messages et appels de clients de l’ancien propriétaire.

« OP les 2 a 20e le g de m et 60e le g de blanc »

Sans être familier des achats de drogues, on peut mettre un peu de temps à déchiffrer les messages reçus. Mais dès lors que le principe est assimilé, on comprend rapidement que les SMS envoyés à l’Antibois correspondent à des demandes de livraison de produits stupéfiants.

Des appels… gênants

Le nouveau propriétaire du numéro raconte l’un de ces moments de « solitude » : « Un jour, je suis en voiture avec mon Bluetooth. Je décroche et le type me parle direct de drogue… en présence de ma mère. Je lui ai tout expliqué, elle a été compréhensive. Mais c’était très gênant ».

Il se rend au commissariat… En vain

Après un certain temps, voyant que les appels et les messages ne cessaient pas, l’Antibois s’est résolu à se rendre au commissariat. Problème : le fonctionnaire qui l’a reçu lui aurait répondu « ça ne nous intéresse pas ». Le requérant, amer, témoigne : « Qu’ils ne demandent même pas d’infos, je trouve ça assez incroyable ! ». Contactée par Nice Matin, Direction Départementale de Sécurité Publique a invité le malheureux à retourner au commissariat déposer plainte :« Il peut le faire à Antibes ou dans n’importe quel autre commissariat ou brigade de gendarmerie. Pour faire cesser ce trouble, il doit porter plainte pour des messages et appels malveillants. »

En attendant, l’Antibois doit composer avec son numéro vérolé.

Actu17.