🇫🇷 Apologie du terrorisme : Stéphane Poussier condamné à 1 an de prison avec sursis.

par Y.C.
Capture écran Twitter / Photo La France insoumise Législative 2017

15h20. Stéphane Poussier a été condamné à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Lisieux (Calvados).

L’ancien candidat aux législatives 2017 de la France insoumise a également écopé de 7 ans d’interdiction de ses droits civiques.

Le parquet avait requis 6 mois de prison dont 4 avec sursis.

Le délit d’apologie du terrorisme sur internet est puni jusqu’à 7 ans de prison et 100.000 euros d’amende dans le code pénal.

14h45. L’ancien candidat de la France insoumise au législatives 2017 Stéphane Poussier est actuellement jugé en comparution immédiate ce mardi, après avoir passé 48 heures en garde à vue.

Il est reproché à Stéphane Poussier de s’être réjoui de la mort du Lieutenant Colonel Arnaud Beltrame sur les réseaux sociaux, notamment dans un tweet :

« À chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi Fraisse » a écrit Stéphane Poussier sur son compte Twitter. « Là c’est un colonel, quel pied. Accessoirement, un électeur de Macron en moins. »

Six mois de prison dont quatre avec sursis ont été requis à son encontre, assortis d’une interdiction des droits civils et civiques pour une durée de sept ans.

Le délibéré est attendu ce mardi soir. Le code pénal prévoit jusqu’à 7 ans de prison et 100.000 euros d’amende pour le délit d’apologie du terrorisme.

Actu17.