🇫🇷 Appel à « la purge » le soir d’Halloween : un homme placé en garde à vue à Grenoble.

par Y.C.

L’auteur présumé de cet appel à la violence le soir du 31 octobre a été interpellé près de Grenoble et placé en garde à vue. Plus tôt dans la journée ce lundi, le ministère de l’Intérieur avait déposé plainte.

Les messages sur les réseaux sociaux appelant à « la purge » se sont multipliés ces dernières 72 heures. Initialement diffusés sur Snapchat, ils sont maintenant partagés sur Twitter mais également sur Facebook et ont été adaptés à plusieurs départements comme nous l’indiquions ce lundi matin.

Des messages pris très au sérieux par les autorités. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a indiqué qu’il avait déposé plainte.

« C’était une blague ! »

L’auteur présumé s’est lui-même dénoncé sur Twitter indiquant qu’il s’agissait « d’une mauvaise blague », avant d’être contacté par la police.

« La purge était une énorme blague et une invention de ma part ! Elle a pris une trop grande ampleur alors j’ai décidé d’annoncer à tout mon snap que c’était une blague ! Il n’y aura ni de purge à Grenoble, Paris, Genève, Lyon etc… » explique-t-il dans une vidéo, visible ci-dessous.

L’homme de 29 ans a été placé en garde à vue à Grenoble selon plusieurs sources concordantes.

Appel à « la purge » sur Corbeil-Essonnes. DR.

Des appels à la violence qui ont également fait réagir les syndicats de policiers, alors même que les guet-apens se multiplient depuis plusieurs jours à Corbeil-Essonnes (Essonne).

Un film d’horreur américain comme référence

« La purge » fait référence au film d’horreur américain « American Nightmare » dont le dernier et quatrième volet est sorti en 2018. Dans ces films, il est possible durant une nuit de s’en prendre violemment à n’importe qui, sans être poursuivi par la justice, peu importe les conséquences de ses actes.

Actu17.