Appel à la «Purge» pour Halloween : l’auteur condamné à du sursis.

Un étudiant de 19 ans qui avait appelé à la "purge" a été condamné ce lundi. (capture écran Snapchat)

Âgé de 19 ans, un étudiant avait appelé à la « purge » fin octobre, sur Snapchat. L’homme a écopé d’une peine de 4 mois de prison avec sursis et de 70 heures de travail d’intérêt général ce lundi.


Le tribunal correctionnel de Grenoble l’a reconnu coupable de « provocation non suivie d’effet au crime ou au délit par parole, écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique ». La condamnation est celle que le parquet avait réclamée lors de son réquisitoire, le 28 novembre dernier, selon plusieurs sources concordantes.

Le coupable avait passé un message sur Snapchat au mois d’octobre dernier, invitant à réaliser une « purge » à Grenoble, le soir d’Halloween. Un appel faisant référence aux films américains « American Nightmare » dans lesquels, durant une nuit, tous les crimes sont autorisés.

Appel à « la purge » sur Grenoble. DR.

« Une mauvaise blague »

Son message avait été repris par de nombreux internautes et adapté à plusieurs autres villes, créant l’inquiétude des autorités. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait alors décidé de déposer plainte. L’auteur du message, voyant que son message prenait d’importantes proportions, avait ensuite fait un message vidéo et évoquait une « mauvaise blague ». Rapidement identifié, il avait ensuite été placé en garde à vue.

« Je savais que j’allais gagner des abonnés mais de là à impacter le public, je ne pensais pas du tout », a déclaré l’étudiant de 19 ans à la barre. « Comment comprendre qu’il s’agit d’humour ? Ceux qui n’ont pas les clés de lecture cinématographiques, que vont-ils en faire ? » lui avait répondu le procureur de la République lors de l’audience.