Appelé pour un accident de la route, les gendarmes constatent que le dépanneur est en état d’ivresse


Illustration. (JPstock / Shutterstock)

Les gendarmes sont intervenus pour un simple accident de la circulation et sont tombés sur trois personnes qui conduisaient après avoir consommé de l’alcool, dont le dépanneur venu remorquer la voiture accidentée.

En arrivant sur cette intervention vers 22 heures à Cuzorn (Lot-et-Garonne), les gendarmes ont constaté qu’un automobiliste était le seul impliqué dans cet accident de la route. Alors que la dépanneuse était sur le chemin, les forces de l’ordre ont décidé de réguler la circulation et ont procédé au contrôle d’un homme qui conduisait d’une façon suspecte.

Les militaires ont soumis l’automobiliste a un dépistage d’alcoolémie et ont constaté qu’il était positif.

Le dépanneur et l’ami du conducteur étaient alcoolisés

Peu après, le dépanneur est arrivé au volant de son véhicule. Les gendarmes ont alors constaté que ce dernier semblait alcoolisé. Après vérifications, l’homme était bien en état d’ivresse. Jamais deux sans trois… L’ami venu récupérer le conducteur qui venait d’avoir un accident, était lui aussi alcoolisé au volant.

Les gendarmes ont quand même pris soin de vérifier que l’automobiliste victime de cet accident matériel n’avait pas consommé d’alcool, il était (lui) totalement sobre.