Argenteuil : Il jette des projectiles sur les policiers et frappe violemment un fonctionnaire au visage


Illustration. (photo Obatala-photography/shutterstock)

Un policier a été violemment agressé et blessé à Argenteuil (Val-d’Oise) ce jeudi après-midi. Un homme de 20 ans a été interpellé après s’être rebellé. Il a été placé en garde à vue.

Un homme a jeté des projectiles sur un équipage de police à Argenteuil vers 15h30. Il a ensuite pris la fuite et s’est réfugié à son domicile, un appartement situé dans l’allée Elsa-Triolet. Les fonctionnaires se sont présentés à la porte et c’est la mère du fuyard qui a ouvert.

Soudain, le mis en cause a surgi et s’est jeté sur l’un des fonctionnaires qu’il a frappé violemment au visage, avec un parfum qu’il tenait à la main. Le flacon en verre s’est brisé au moment du choc. L’agresseur s’est ensuite retranché dans le logement.

Une fracture du nez

Le policier, sérieusement blessé, a été pris en charge par les secours. Il souffrirait d’une fracture du nez et présentait notamment une plaie d’environ 2 cm à l’arcade sourcilière. La victime a été transportée à l’hôpital et son incapacité totale de travail (ITT) n’est pas encore connue.

Des renforts ont été sollicités pour interpeller l’agresseur avec un maximum de sécurité. Celui-ci a été maîtrisé dans son domicile, à l’aide d’un pistolet à impulsion électrique alors qu’il tentait une nouvelle fois de s’en prendre violemment aux policiers. Âgé de 20 ans et déjà connu des services de police, il a été placé en garde à vue.

Lorsqu’ils ont quitté les lieux avec l’interpellé vers 16h45, les forces de l’ordre ont été visées par de très nombreux jets de projectiles de la part d’une vingtaine d’individus hostiles. Des gaz lacrymogènes ont été utilisés par les fonctionnaires. L’enquête a été confiée au commissariat d’Argenteuil.