Ariège : Un chien Saint-Bernard secouru par les gendarmes du PGHM après une chute de 10 mètres


Le chien Saint-Bernard a été amené chez un vétérinaire et se porte bien. (photo PGHM Ariège)

Les gendarmes du peloton de gendarmerie de Haute Montagne de l’Ariège (PGHM) ont secouru un chien Saint-Bernard de 75 kilos qui venait de faire une importante chute. L’animal s’en sort avec de légères blessures pour le plus grand bonheur de son maître qui n’a pas manqué de remercier les militaires.

C’est une intervention pour le moins inhabituelle que les gendarmes du PGHM ont réalisé dimanche dernier en Ariège, dans le massif du Donezan. Un Saint-Bernard de 75 kilos qui se trouvait avec son maître durant une randonnée, venait de faire une impressionnante chute décrit France 3.

Le chien, prénommé « O’neill », a atterri une dizaine de mètres plus bas. Il était blessé aux pattes et n’était plus en mesure de marcher. L’homme a fait appel à la gendarmerie. Quatre militaires du PGHM ont réussi à secourir l’animal, qui a été transporté chez le vétérinaire. Leur intervention a également permis d’éviter que le maître chute à son tour et se blesse, en tentant de récupérer son canidé.

« Il commence à remarcher, l’appétit est au rendez-vous »

« Costaud mon O’neill, rien de fracturé n’y d’interne grave le soir même », a écrit l’homme sur Facebook, après l’intervention. « Il commence à remarcher, l’appétit est au rendez-vous. Lésions, hématomes, entorses… On veille au grain sur lui. Merci à cette étoile qui a brillé dimanche et merci encore au Peloton de la Gendarmerie de Haute Montagne de l’Ariège ».

« Nous rappelons que les chiens sont parfois interdits dans certaines réserves naturelles (Orlu par exemple) ou doivent être tenus en laisse dans d’autres », rappelle de son côté le PGHM de l’Ariège, qui a publié quelques photos de leur intervention sur Facebook.