Arrêté en état d’ivresse au volant, David Trezeguet aurait insulté les policiers


David Trezeguet en janvier 2017. (photo wikimedia)

L’ancien joueur de l’équipe de France de football et de la Juventus de Turin David Trezeguet n’a plus de permis de conduire. Il a été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi à Turin (Italie) alors qu’il conduisait sa voiture en état d’ivresse.

David Trezeguet avait décidé de rentrer au volant de son SUV après une dégustation de vins à laquelle il a participé avec son ancien coéquipier à la Juventus Mauro Camoranesi. Arrêté par les policiers, l’ancien attaquant des Bleus avait un taux d’alcoolémie largement au dessus de celui autorisé par la loi italienne.

« Clochards, minables, vous ne gagnez même pas 2000 euros par mois ! »

Il a d’abord refusé de se soumettre au contrôle d’alcoolémie prétextant vouloir le faire plus tard. L’ex-joueur de l’AS Monaco se serait alors énervé, insultant les forces de l’ordre : « Clochards, minables, vous ne gagnez même pas 2000 euros par mois ! ».

Le champion du monde 98 a finalement accepté et trois tests d’alcoolémie ont été réalisés, allant de 1,26 g/l à 1,76 g/l, en passant par 1,57 g/l, explique le journal italien la Gazzetta dello Sport. La limite autorisée en Italie est de 0,5 g/l. En conséquence, le permis de conduire de l’ancien footballeur a été suspendu.

La scène a été mal digérée par les policiers. « L’arrogance, la suprématie de ce monsieur, qui simplement parce qu’il est riche, se sent au-dessus de la loi et de l’autorité, s’oppose au grand professionnalisme des policiers qui ont procédé avec la plus grande régularité », a confié Eugenio Bravo, policier, au Corriere della Sera.