Attaque au couteau à Reading : la police annonce qu’il s’agit d’un acte terroriste


Un homme est accusé d'avoir poignardé trois personnes à mort à Reading, ce samedi soir. (photo @Cogp79)

La police confirme la piste terroriste après l’attaque au couteau à Reading, au Royaume-Uni.

La police annonce ce dimanche matin que l’attaque au couteau à Reading (Royaume-Uni) qui s’est produite ce samedi soir vers 19 heures (heure locale) dans le Forbury Gardens, un parc de la ville, est un acte terroriste.

Trois personnes ont été tuées lors de cet attentat selon le dernier bilan officiel. Trois autres victimes auraient été grièvement blessées. Des témoignages ont rapidement affirmé que l’assaillant avait attaqué ses victimes au hasard. Ce dernier s’en est pris à un groupe d’hommes qui étaient assis dans le parc en train de boire.

Un demandeur d’asile libyen déjà connu de la justice

Le suspect de 25 ans a été arrêté sur le lieu des faits et placé en garde à vue. Ce dernier est un demandeur d’asile libyen qui a déjà purgé une peine de prison pour une « infraction violente mineur » indique Sky News. Il serait arrivé au Royaume-Uni il y a plusieurs années, et se nomme Khairi Saadallah selon The Telegraph.

Une perquisition a été réalisée par la police antiterroriste dans l’appartement du suspect, qui est situé sur la Basingstoke Road à Reading.


Dès hier soir, la police a précisé qu’il n’y avait « pas d’indications » montrant que l’attaque était en lien avec la manifestation contre le racisme, un rassemblement « Black Lives Matter », qui s’était déroulé ce samedi.

Deux autres attaques depuis novembre

En novembre dernier, le Royaume-Uni avait décidé d’abaisser le niveau de la menace terroriste de « sévère » à « substantiel », le risque d’un attentat étant désormais considéré comme « probable », et non « hautement probable ». Une première en cinq ans.

Deux attaques se sont produites depuis. La première à la fin novembre lorsqu’un homme a poignardé des passants sur le London Bridge à Londres, tuant deux personnes. Le terroriste, Usman Khan, avait été abattu par la police.

Le 2 février dernier, un homme avait également attaqué plusieurs personnes à Londres, dans le quartier de Streatham situé dans le sud de la capitale britannique. Trois personnes avaient été blessées et l’assaillant abattu par les forces de l’ordre.