Attentat au Musée juif : Mehdi Nemmouche est déclaré coupable de 4 assassinats terroristes


Mehdi Nemmouche. (DR)

Le Français Mehdi Nemmouche a été reconnu coupable ce jeudi, de 4 assassinats commis dans un contexte terroriste, pour l’attaque au Musée juif de Belgique le 24 mai 2014.

Son procès aura duré 2 mois. Le tueur du Musée juif de Bruxelles Medhi Nemmouche a été reconnu coupable d’assassinats dans un contexte terroriste. La cour d’assises de Bruxelles doit maintenant se prononcer sur les peines, une décision qui doit être rendue ce vendredi.

Pour ces quatre assassinats terroristes commis en mai 2014, le parquet fédéral belge avait requis la condamnation. L’accusé a nié l’ensemble des accusations durant tout le long du procès, affirmant qu’il avait « été piégé ».

Son co-accusé Nacer Bendrer, un délinquant marseillais qui était jugé pour lui avoir fourni les armes, a été reconnu « co-auteur » de la tuerie par les 12 jurés qui s’étaient retirés pour délibérer mardi à la mi-journée.

Les 12 jurés et trois magistrats professionnels, qui avaient commencé leurs délibérations mardi à la mi-journée, ont répondu à un total de 56 questions sur la culpabilité de M. Nemmouche, et celle de l’autre accusé.


Une opération d’agents du Mossad selon ses avocats et non un attentat

Pour ses avocats, la tuerie du Musée juif de Bruxelles n’est pas un attentat du groupe djihadiste EI, au sein duquel l’accusé a combattu entre janvier 2013 et février 2014. Il s’agit, selon eux d’« une exécution ciblée d’agents du Mossad » (les services secrets israéliens), dans laquelle de supposés agents des services libanais ou iraniens auraient impliqué Nemmouche à son insu.

Medhi Nemmouche avait été arrêté 6 jours après les faits, à Marseille en possession des armes utilisées, un revolver et un fusil d’assaut de type Kalachnikov. Il s’était rendu dans le sud de la France en car, avant d’être repéré par des douaniers.

Medhi Nemmouche encourt la prison à perpétuité.