Attentat de Strasbourg : 5 suspects interpellés, l’un est soupçonné d’avoir fourni l’arme à feu au terroriste.


Illustration. (photo Remy Buisine ©)

Un homme âgé de 78 ans, soupçonné d’avoir fourni le revolver au terroriste, a été interpellé ce mardi matin, tout comme quatre autres personnes.


Opération de police ce mardi matin. La sous-direction antiterroriste (SDAT) de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) a interpellé au total cinq personnes selon Le Point. L’un d’entre-eux, Albert B., 78 ans, est accusé d’avoir fourni le revolver d’ordonnance à Chérif Chekatt, 29 ans, le terroriste du marché de Noël de Strasbourg.

Albert B. est déjà connu des services de police pour détention, acquisition et vente d’armes malgré une interdiction judiciaire de port et de détention d’armes inscrite au Fichier des personnes recherchées révèle l’hebdomadaire. Les cinq suspects sont par ailleurs liés au deux individus déjà mis en cause dans cette enquête.

Un autre des cinq individus interpellés ce mardi matin est le neveu d’Albert B., Stéphane. Il est âgé de 34 ans. Ce dernier est soupçonné d’avoir joué le rôle d’intermédiaire entre Albert B. et un autre suspect de 37 ans, déjà mis en examen le 17 décembre dernier et placé en détention provisoire.

Une vidéo d’allégeance à l’EI

L’attentat de Strasbourg le 11 décembre dernier a fait cinq mort et 11 blessés. Chérif Chekatt avait été abattu par la police 48 heures plus tard. L’attaque terroriste avait été revendiqué par le groupe EI. Les enquêteurs ont découvert plus tard une vidéo où le terroriste fait allégeance à Daech.