Attentat de Strasbourg : Une vidéo où Cherif Chekatt fait allégeance à l’EI découverte sur son ordinateur.


(photo Remy Buisine)

Les enquêteurs ont fait une découverte montrant le signe d’une radicalisation avancée du terroriste de Strasbourg Cherif Chekatt.


Sur l’ordinateur du tueur, les enquêteurs sont tombés sur une vidéo où le terroriste prête allégeance au groupe EI. La vidéo est datée du mois de novembre selon les informations de Marianne. Elle se trouvait sur une clef USB précise Le JDD.

Cherif Chekatt était fiché S (S11) pour radicalisation mais était également inscrit au FSPRT (le Fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste) depuis 2016. L’homme avait été condamné 27 fois par la justice française. Il avait été incarcéré à plusieurs reprises en France mais également en Allemagne.

Le nom du terroriste apparaissait également à 67 reprises dans le fichier des forces de l’ordre, le TAJ (traitement des antécédents judiciaires).

Une radicalisation qui n’avait pas été confirmée

Suivi par la DGSI, « aucune velléité de passage à l’acte, et aucun lien avéré avec la Syrie » n’avaient été détectés par les enquêteurs indiquent des sources proches de l’enquête. Sa radicalisation n’aurait par ailleurs pas été « confirmée » par l’intermédiaire de ce suivi.

L’EI a revendiqué l’attentat

L’attentat a été revendiqué par Daech le soir où Cherif Chakatt a été abattu par les forces de l’ordre à Strasbourg, alors qu’il venait d’ouvrir le feu sur les policiers. Christophe Castaner avait ensuite évoqué une revendication « totalement opportuniste ».

Le dernier bilan de l’attentat de Strasbourg est de 5 morts et 11 blessés.