Attentats de Bruxelles : Un ancien combattant de Syrie récemment sorti de prison accusé d’avoir volé les rapports d’autopsie des victimes.

par Y.C.
Illustration. (photo wikimedia)

Plusieurs objets ont été dérobés la semaine dernière dans le bâtiment du parquet de Bruxelles, notamment le disque dur qui contient les rapports d’autopsie des victimes des attentats de Bruxelles du 22 mars 2016, ayant fait 32 morts et 340 blessés.

Un ancien djihadiste qui a combattu en Syrie a été interpellé dans cette affaire. L’homme est accusé de s’être introduit dans le bureau du médecin légiste et d’avoir volé plusieurs éléments, dont le disque dur, qui contenait par ailleurs des informations sur des enquêtes judiciaires en cours explique La Dernière Heure.

Le suspect, Iliass Khayari, n’est pas inconnu des services de justice belge. L’homme avait été condamné en mai 2016 à cinq ans de prison dont la moitié avec sursis, durant le procès de la filière dite « Khalid Zerkani », du nom de l’un des plus importants recruteurs de djihadistes en Belgique.

L’un des kamikazes des attentats de Bruxelles, Najim Laachraoui, avait durant le même procès, été condamné par défaut à 5 ans de prison.

Blessé par balle en Syrie

Enrôlé par le prédicateur bruxellois Jean-Louis Denis, Iliass Khayari était parti vers la Syrie en décembre 2012, alors âgé de 27 ans.

L’homme reviendra finalement en Belgique en juin 2013, blessé par balle. Il avait alors expliqué être parti en Syrie pour des raisons humanitaires, raconte ce même média belge. Peu avant, en mai 2013, Iliass Khayari avait affirmé au téléphone avoir décapité un homme en Syrie. La justice belge ne l’avait pour autant pas poursuivi suite à cela.

Remis en liberté l’année dernière

Iliass Khayari est sorti de prison en juin 2018 rapporte la RTBF. Depuis, l’homme a trouvé un emploi de chauffagiste. Son avocate a déclaré que son client niait formellement être l’auteur des vols au parquet de Bruxelles.

La chambre du conseil doit décider ce mardi de son maintien, ou non, en détention.