Aude : Attaqués en pleine circulation par un commando armé, ils se font voler leur voiture


Illustration. (shutterstock)

Les malfaiteurs n’ont pas hésité à user de violence pour obliger leurs victimes à obtempérer.

Trois jeunes en voiture, deux hommes et une femme, qui rentraient à leur domicile par la route départementale 102, se sont fait agresser samedi. Vers 4h30, alors qu’ils se trouvaient entre Alaigne et Belvèze-du-Razès (Aude), un véhicule s’est porté à leur hauteur.

Soudain, cette BMW les a dépassés et leur a coupé la route, obligeant la conductrice à s’arrêter net en pleine voie.

5 individus encagoulés et armés

À peine les deux voitures étaient-elles arrêtées, que cinq assaillants encagoulés et armés sont sortis de la BMW pour venir au contact des trois jeunes.

Ces derniers ont été contraints de sortir de leur véhicule sous la menace des armes. Mais l’un d’entre eux s’est rebellé et leur a lancé qu’il ne croyait pas que leurs armes soient réelles, relate La Dépêche.


Forcés à s’agenouiller et dépouillés

Pour toute réponse, le jeune homme a reçu un violent coup de crosse sur la tempe et s’est effondré, inconscient. Sans doute furieux d’avoir été gênés par ce dernier, ils ont obligé les deux autres victimes à s’agenouiller avant de s’emparer de leurs cartes bancaires à tous trois.

Aussitôt, les agresseurs ont pris possession de la Mini de la jeune femme et les deux véhicules ont disparu.

Les gendarmes alertés

Les gendarmes sont arrivés sur les lieux peu après avoir été alertés par l’une des victimes sur place. Le jeune homme blessé à la tête a été pris en charge par les pompiers et transporté à l’hôpital de Carcassonne.

Les malfaiteurs ne seraient pas originaires de l’Aude, d’après le quotidien régional. Ils auraient emprunté cette petite départementale pour éviter les contrôles et les caméras sur les grands axes routiers.

Un fait similaire dans la même nuit

Une enquête a été ouverte pour tenter d’identifier les membres de ce commando armé. Les enquêteurs du commissariat de police de Perpignan et ceux de la brigade de recherche de la compagnie de Limoux travaillent sur ce dossier ainsi qu’un autre car-jacking, commis pendant cette même nuit à Perpignan.