🇫🇷 Aude : Prison avec sursis pour avoir fait feu en direction des gendarmes.

par Y.C.
Illustration D.R.

Devant le tribunal, le mis en cause a maintenu avoir voulu se faire tirer dessus par les gendarmes.

Mardi, un sexagénaire comparaissait devant le tribunal correctionnel de Carcassonne pour avoir tiré au revolver .22 long rifle sur des gendarmes de la brigade de Peyriac-Minervois, le 16 janvier dernier.

Un homme suicidaire

La veille des faits, cet homme âgé de 61 ans, alors alcoolisé, avait quitté son domicile armé d’un revolver six coups avec l’idée de mettre fin à ses jours. Sa fille avait alerté la gendarmerie, et les militaires avaient retrouvé le sexagénaire endormi chez lui. Devant le juge, il a déclaré « ne pas avoir eu le courage » de passer à l’acte.

Une tentative de « suicide by cop »

Le lendemain matin, de nouveau alcoolisé, l’homme avait remis cela. Au téléphone avec la gendarmerie, sa fille l’avait suivi à l’extérieur et l’avait vu mettre un genou à terre puis faire feu à deux reprises sur des gendarmes situés en contrebas. Elle s’était alors jetée sur son père et l’avait ceinturé pendant que les cinq militaires le menottaient. À la barre du tribunal, le sexagénaire a affirmé avoir tiré en l’air pour être abattu par les gendarmes.

6 mois de prison avec sursis

D’abord poursuivi pour « tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique », l’élément intentionnel n’a finalement pas été retenu. Le mis en cause a été condamné à six mois de prison avec sursis, mise à l’épreuve et à indemniser les gendarmes, relate La Dépêche.

Actu17.