🇦🇺 Australie : Un homme avoue avoir tué une mère et sa fille dont le corps a été retrouvé dans une valise.

par Y.C.
Sydney Airport

L’affaire, qui avait choqué l’opinion publique, était restée un mystère pour les enquêteurs…

Ce mardi, un homme a reconnu avoir tué une mère et sa fille de deux ans dont le squelette avait été retrouvé en 2015 dans une valise près d’une autoroute du Sud de l’Australie. 

Le double meurtre élucidé dix ans plus tard

Devant la Cour Suprême de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Daniel James Holdom a avoué le double meurtre de Karlie Jade Pearce-Stevenson, âgée de 20 ans, et de sa fillette Khandalyce Kiara Pearce.

Le corps de la première avait été retrouvé en 2010 dans la forêt de Benlaglo, en Nouvelle-Galles du Sud. Les policiers l’avaient surnommée « Ange » puisque que son corps n’avait pas été identifié et que son squelette était habillé d’un t-shirt portant l’inscription « Angélique » lorsqu’ils l’ont retrouvé.

Les restes du corps de la fillette, âgée de 2 ans, avaient été trouvés par un passant en 2015, dans une valise sur une autoroute à Wynarka, à 1.100 kilomètres du corps de sa mère.

L’enfant puis la mère quelques mois plus tard, ont pu être identifiés après des analyses ADN grâce à deux appels à un numéro spécialement mis en place par la police. Les victimes avaient été aperçues pour la dernière fois sur une autoroute d’Australie Méridionale en 2008. 

Il avait gardé « comme trophée » des photos du corps de la mère 

Le Daily Telegraph de Sydney rapporte, en évoquant des documents judiciaires, que l’accusé aurait eu une courte relation avec Karlie Jade Pearce-Stevenson, et l’aurait tuée en appuyant sur sa gorge avec les pieds avant de lui écraser la trachée et d’abandonner son corps dans la forêt.

Il a aussi avoué avoir tué la fille de la victime quelques jours plus tard, alors qu’il la conduisait chez sa grand-mère, puis avoir laissé le corps dans une valise près de l’autoroute.

De plus, la police affirme qu’il aurait gardé des photos du corps de la mère comme « trophée ». Il sera jugé pour ses actes en septembre prochain, rapporte 20 Minutes.

Actu17.