Belgique : Bagarre générale sur une plage suite aux mesures de distanciation sociale imposées


Une bagarre générale a éclaté sur la plage de Blankenberge ce samedi. (captures écran vidéo Facebook)

Une bagarre générale a eu lieu sur la plage de Blankenberge en Belgique ce samedi. La station balnéaire a décidé de prendre des mesures strictes.

Il y avait beaucoup de monde sur la page de Blankenberge ce samedi après-midi, sous une forte chaleur. La situation a dégénéré en fin d’après-midi lors d’une bagarre générale dans laquelle plusieurs dizaines de personnes sont impliquées. La police venait d’arriver sur place indique la RTBF.

Les demandes des forces de l’ordre, appelant à respecter les distanciations sociales pour lutter contre le coronavirus, seraient à l’origine de ces violences. Un employé de bar de la plage a expliqué au média belge que les policiers avaient demandé de « quitter la plage ou de mettre la musique moins fort » au moment de la marée haute. « En trois secondes, une bagarre de groupe a éclaté, sous les cris ‘fuck the police’. La police a tenté de les maintenir à distance des autres personnes sur la plage car ils étaient nombreux », a ajouté ce témoin.

Des renforts de police ont été déployés. Le parquet de Flandres a annoncé que plusieurs personnes avaient été interpellées à la suite de cette bagarre et une enquête a été ouverte.

Plusieurs vidéos amateurs montrant les faits ont été diffusées sur les réseaux sociaux. On aperçoit des parasols jetés par des jeunes, sur les policiers présents sur la plage.


Suite à ces violences, la bourgmestre, Daphné Dumery, a annoncé dans un communiqué que les touristes seraient interdits dans la station balnéaire ce dimanche. « Nous avons besoin d’un temps mort », a-t-elle justifié.

Seuls les habitants ou ceux qui possèdent une résidence secondaire sur la commune sont autorisés aujourd’hui. Elle a également émis le souhait que les trains n’arrivent plus à Blankenberge entre 9 heures et 16 heures.