🇧🇪 #Belgique L’EI a tenté de recruter un détenu dans une prison, par courrier.


Alors qu’internet et les réseaux sociaux ont souvent été les moyens privilégiés par l’EI pour effectuer leur recrutement, cette fois c’est par courrier que le contact a été établi, avec un détenu.


● Les faits se sont déroulés au début du mois de septembre en Belgique, à la prison de Saint-Gilles. Un détenu a reçu une lettre l’invitant à intégrer l’EI, contre la promesse d’«un lopin de terre».

● La lettre l’invitait à rejoindre la Syrie pour « trouver un but à sa vie » relate La Capitale qui rapporté cette information.

● Ce courrier a été glissé sous la porte de la cellule du détenu, à l’intérieur se trouvait également un véritable « guide » pour entrer en Syrie selon le parquet belge.

Un détenu non connu pour terrorisme


● Selon Kathleen Van De Vijver, le porte-parole de l’administration pénitentiaire belge, cette affaire reste sans précédent. Le détenu n’était pas connu pour des faits de terroriste a-t-il précisé.

● « Le pli postal était accompagné de la photographie d’un combattant armé », a ajouté La Capitale. La lettre invitait également le détenu à prendre contact avec une personne renseignée dans la région de Bruxelles, par des « voies déterminées ».

● Une enquête a été ouverte pour tenter d’identifier l’expéditeur de ce courrier relate Le Figaro.

Actu17.