🇧🇪 Belgique : Les policiers en colère se font porter pâles, le gouvernement réquisitionne l’armée.

par Y.C.
Illustration. D.R.

La sécurité du sommet européen Eurotop, qui commence ce mercredi à Bruxelles, est impactée par le mouvement de grogne des policiers.

Les raisons de la colère policière sont multiples : statut de la police, niveau des pensions et manque de personnel entre autres. Les organisations syndicales regrettent également le flou autour des deux sommets, en matière notamment d’horaires de travail, de temps de repos et d’heure de repas.

Des actions de mécontentement anticipées par les autorités

De nombreux policiers prévoyaient des actions en signe de mécontentement, aujourd’hui. Mais les autorités, voyant le mouvement de grogne prendre de l’ampleur, ont lancé des réquisitions afin de contraindre les agents à rester en poste.

Le commissariat de la rue du Collège à Ixelles était fermé hier soir. – D.R.

Vague d’arrêts maladie

Face à la réaction des autorités, nombreux sont les agents en arrêt maladie. Pour palier au manque d’effectifs causés par le mouvement de colère, le gouvernement a réquisitionné l’armée, rapporte DHnet. Et ce, dans le but de sécuriser les deux sommets prévus les trois jours à venir.

150 militaires devraient converger vers Bruxelles dans les heures à venir.

Actu17.