🇧🇪 Belgique : Salah Abdeslam avait ciblé le cabinet du Premier Ministre et des bars à bière pendant sa cavale.

par Y.C.
DR

L’analyse de l’ordinateur du terroriste a permis de déterminer que des repérages avaient été effectués.

Le PC avait été saisi par les enquêteurs dans la planque de Salah Abdeslam située rue du Dries à Forest en Belgique. Le dernier survivant des attentats de Paris en novembre 2015 projetait peut-être de commettre des attentats similaires en Belgique.

Un dossier informatique nommé « Salah »

Dans l’ordinateur, les policiers ont découvert un dossier informatique portant le nom de « Salah ». L’analyse a permis de constater la présence de photographies du 16 rue de la Loi, le cabinet du Premier Ministre situé à Bruxelles et de recherches web sur des bars à bière.

« Que demander dans un bar ? »

L’analyse des consultations internet faites à partir de cet ordinateur ont mis en lumière le type de recherches web effectuées par son utilisateur : « fredericks borg » nom d’un café très fréquenté de la capitale belge et « Que demander dans un bar ? », font partie des requêtes découvertes.

Des recherches sur des armes de tous types

D’autres recherches internet portent sur des armes conventionnelles et dites de « destruction massive » notamment, pêle-mêle : la fabrication d’un silencieux, des brûlures par acide, des vêtements camouflage, de l’anthrax, un article sur la centrale nucléaire de Doel…

Les enquêteurs ont aussi mis la main sur un fichier daté du 28 janvier 2016 : « Ce document de 28 pages traite des armes à feu, apporte une description détaillée de nombreuses armes de guerre (fusils mitrailleurs, pistolets mitrailleurs, pistolets automatiques, revolvers), et donne une indication de leur prix sur le marché », précisent les policiers dans leur rapport que s’est procuré RTL.be.

L’analyse informatique de cet ordinateur a aussi permis de voir que le terroriste suivait son actualité sur internet.

Actu17.