🇧🇪 Belgique : Un cyber-harceleur reconnu coupable de viol «à distance».

par Y.C.
Illustration D.R.

C’est une première en Belgique.

Mardi matin, au tribunal correctionnel de Bruxelles, un jeune homme de 25 ans a été condamné notamment pour viol sans contact physique. Il lui est reproché d’avoir cyber-harcelé plusieurs adolescentes durant cinq ans, sur les réseaux sociaux.

Chantage et menaces

Les faits s’étalent sur plusieurs années, entre 2011 et 2016. Dissimulé sous divers pseudonymes, il incitait ses victimes – dont la plus jeune avait 13 ans – à s’adonner à des pratiques sexuelles par caméra interposée. En cas de refus, il les menaçait de publier des photographies d’elles dénudées.

Auto-pénétration

Le mis en cause, né en 1993, a été condamné pour attentats à la pudeur, incitation à la débauche, et de plusieurs autres infractions dont le viol. Ce dernier chef d’inculpation a été retenu contre lui pour avoir forcé une jeune femme de 15 ans à l’auto-pénétration sexuelle.
Le président du tribunal a déclaré : « Même s’il n’y a eu aucun contact physique, c’est un viol. Il n’y avait pas de consentement et il a manipulé la jeune par un véritable chantage, il l’a donc forcé à se pénétrer digitalement », rapporte RTBF.

Actu17.