Besançon : Il traîne son ex-femme sur plusieurs mètres avec sa voiture, sous les yeux de leur fille


Collège Stendhal à Besançon (photographie département du Doubs)

La scène d’une rare violence s’est déroulée devant de nombreux témoins.

Un drame a sous doute été évité de justesse, ce vendredi devant le collège Stendhal à Besançon (Doubs). Un homme d’une quarantaine d’années, a stationné sa voiture devant le collège de sa fille dont il n’a plus la garde depuis sa séparation.

En surveillance devant l’établissement scolaire

Il s’est placé de manière à ne pas se faire voir et a attendu que son ex-femme dépose leur fille. Lorsque cette dernière est sortie du véhicule de sa mère et s’apprêtait à pénétrer dans le collège, le quadragénaire l’a rattrapée et l’a forcée à monter dans sa voiture.

Elle tente d’arrêter la voiture et se fait traîner

Une camarade, témoin de la scène, a alerté la mère de famille. Elle a accouru et s’est mise sur la route de la voiture de son ex-mari en lui faisant signe pour qu’il relâche leur fille. L’homme a ralenti et son ex-femme a alors tenté d’ouvrir la portière, en vain.

Il a redémarré et la mère de famille s’est agrippée au rétroviseur de la voiture avant de se retrouver sur le capot. Elle a été traînée sur plusieurs mètres puis a chuté lourdement au sol.


La police intervient

Devant cette scène, le quadragénaire s’est finalement arrêté et il est descendu de sa voiture. Alertés, les policiers sont intervenus et l’ont interpellé peu de temps après, relate L’Est Républicain.

La victime, qui a été blessée aux jambes, a été prise en charge par les secours et évacuée à l’hôpital. Elle s’est vu délivrer un certificat de 3 jours d’Incapacité totale de travail (ITT).

Déjà condamné au mois de juillet

Le mis en cause a été placé en garde à vue. Devant les enquêteurs, il a affirmé que son ex-femme s’était jetée sur la voiture. Une version contredite par de nombreux témoins qui se trouvaient devant le collège.

L’homme avait déjà été condamné pour des violences sur son ex-femme en juillet dernier. Il devra prochainement comparaître devant la justice.