Besançon : Un couple roué de coups et sérieusement blessé pour s’être plaint d’un feu d’artifice sous sa fenêtre


Roué de coups, un couple a été retrouvé gisant sur le parking de la cité de la Viotte à Besançon. (photo Google)

Le bruit généré par un feu d’artifice tiré sauvagement dans la rue a provoqué des plaintes de riverains. L’un des individus à l’origine des nuisances ne l’a pas supporté.

Un couple d’habitants de la cité de la Viotte à Besançon (Doubs) s’est plaint auprès d’un groupe de jeunes des nuisances qu’ils causaient en pleine nuit, le 12 juillet dernier. Ils étaient en train de tirer un feu d’artifice sous leurs fenêtres, au grand désarroi des riverains, relate L’Est Républicain.

Les individus n’ont pas du tout apprécié d’être gênés dans leurs activités. L’un d’eux a passé à tabac cet homme de 59 ans et son épouse de 60 ans, les blessant grièvement avant de s’enfuir. Les secours ont été alertés vers 2 heures du matin.

Lorsque les policiers et les pompiers sont arrivés, ils ont découvert les deux victimes gisant sur le parking de la cité. L’homme était inconscient mais il a pu être réanimé. Le couple a été pris en charge et hospitalisé. Le quinquagénaire a eu le nez et des côtes cassés, tandis que sa conjointe souffrait d’une fracture du bras et a dû subir une opération chirurgicale dans la foulée.

Une interpellation et le principal suspect identifié

Plus de dix jours d’Incapacité totale de travail (ITT) leur ont été délivrés à chacun. Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la Sûreté départementale. Ces derniers ont exploité les enregistrements de la vidéosurveillance de la ville qui ont été utiles aux investigations.


L’un des membres du groupe incriminé a été interpellé et auditionné. Il semble qu’il n’ait pas participé aux violences contre le couple. L’auteur des coups a été identifié, a indiqué le procureur de la République de Besançon. Il était toujours en fuite vendredi soir, et activement recherché par la police.