Béziers : Interpellé en pleine tentative de vol, il blesse huit policiers et fait l’apologie du terrorisme


Illustration. (Adobe Stock)

Huit policiers ont été blessés à Béziers (Hérault) ce samedi par un homme violent, qui a été interpellé pour une tentative de cambriolage.

Les policiers de Béziers ont été appelés vers 8 heures ce samedi matin. Un commerçant de la place Pierre-Sémard était victime d’une tentative de vol de la part d’un homme explique Midi Libre. Sur place, ils ont aperçu le buraliste qui était face à son voleur, décidé à lui dérober des cigarettes et son tiroir-caisse.

En voyant les forces de l’ordre arriver, l’agresseur a pris la fuite. Il a été très vite rattrapé mais s’est violemment opposé à son interpellation. Sous l’emprise de la drogue et de l’alcool, il a blessé six policiers avant d’être maîtrisé et interpellé. Mais le mis en cause ne s’est pas arrêté là.

Accusé d’avoir fait l’apologie du terrorisme

Alors qu’il était placé en garde à vue au commissariat, il s’en est pris à deux autres policiers qui ont eux aussi été blessés précise le bureau départemental du syndicat Unité SGP Police FO. Les deux fonctionnaires ont été insultés et menacés par cet homme qui a également fait l’apologie du terrorisme.

Deux des policiers blessés ont été conduits à l’hôpital de Béziers. Leur Incapacité totale de travail (ITT) n’est pas encore connue mais ils ont reçu un arrêt de travail de 15 jours. Au total, huit fonctionnaires ont déposé plainte contre l’agresseur, tout comme le gérant du commerce victime de cette tentative de vol.


« Cette situation ne peut plus durer »

« Les violences contre les forces de l’ordre, par des voyous, ne cessent de se multiplier, c’est insupportable, cela ne peut plus continuer de la sorte », a réagi Fabrice Aebi dans le communiqué du syndicat.

« Trop c’est trop, cette situation ne peut plus durer et cette nouvelle agression à l’encontre des policiers met en exergue la recrudescence de la violence à leur encontre suite au sentiment d’impunité de leurs auteurs », dénonce l’organisation qui réclame « des sanctions exemplaires à l’encontre des auteurs de violences et d’agressions sur les agents de la force publique ».

Ce samedi, un policier qui était hors service a été grièvement blessé par balle dans le Tarn. Un homme a été placé en garde à vue et ses motivations restent obscures.