Béziers : « Mauvaise nouvelle pour les racailles », la nouvelle campagne polémique de Robert Ménard.

Communication officielle de la mairie de Béziers (Février 2019)

Le maire de Béziers est un habitué des polémiques suscitées par ses diverses campagnes de communication. La dernière en date fait, elle aussi, couler de l’encre.


Chaque mois, le journal municipal de Béziers est l’occasion pour Robert Ménard d’attirer les regards sur sa ville. Ce mois de février ne fait pas exception.

« Racailles » et sweat à capuche

L’édile de Béziers n’y va pas avec le dos de la cuillère. En couverture du magazine municipal sorti ce premier février, on peut voir en blanc sur noir et en lettres capitales l’accroche : « 2019 Mauvaise nouvelle pour les racailles ». Robert Ménard entend ainsi mettre en avant son souhait de « doubler » le nombre de caméras de vidéosurveillance de la ville, dans les deux ans.

Et d’enfoncer le clou, sur le compte Twitter de Béziers : « Je le dis à toutes les racailles qui veulent pourrir la vie des Biterrois. Les temps ont changé et 2019 ne sera pas une bonne année pour vous ».