🇫🇷 Béziers : Son cœur s’arrête de battre durant 18 heures et repart.


Le cœur d’un homme s’est remis à battre 18 heures après s’être arrêté.


Un homme de 53 ans a été découvert sur les bords de l’Orb à côté de Béziers.

La victime en arrêt cardiaque et en hypothermie

La victime était en arrêt cardiaque et a été conduite au centre hospitalier de Béziers. Les médecins suppléent alors le cœur défaillance par des tuyaux plantés dans une veine et une artère.

Lorsque l’homme de 53 ans a été découvert, la température de son corps était tombée à 22 degrés celsius, soit un niveau d’hypothermie majeure.

Les médecins ne baissent pas les bras

Une fois à l’hôpital, un massage cardiaque a été effectué durant plus de 4 heures. La victime a ensuite été héliportée au CHU Lapeyronie, dans le service anesthésie et réanimation.

Une probabilité de survie d’environ 0%

Une fois le corps réchauffé, le cœur s’est remis à battre… 18 heures après son arrêt !

« Les probabilités de survie avoisinaient 0% » et le docteur Charbit d’ajouter « les médecins ont jugé à juste titre, que c’était l’hypothermie qui empêchait le cœur de repartir ».

Il doit sa survie à l’hypothermie

L’hypothermie a sans doute protégé le cerveau et les organes vitaux; à température ambiante, selon le médecin, le pronostic n’aurait pas été le même. La victime a repris connaissance et se trouve parfaitement consciente, répondant aux ordres simples et se déplaçant.

Guérison miraculeuse

Pour les médecins, il s’agit d’une guérison miraculeuse due aussi à la conséquence d’une chaîne de solidarité.

Ce cas va faire l’objet d’une publication dans une revue internationale une fois toutes les données décryptées, rapporte Midi Libre.

Actu17.