🇫🇷 Bobigny : Menaces de représailles contre la personne qui a signalé la vidéo du chien maltraité.

par Y.C.

L’internaute qui avait publié la vidéo de Snapchat sur Twitter pour dénoncer les faits aurait reçu des menaces.

L’affaire a débuté le 6 février, lorsqu’une vidéo de maltraitance animale a été publiée sur le réseau social Snapchat. On pouvait y voir un chien traîné à grande vitesse par un deux-roues. La vidéo se terminait sur une vue des pattes de l’animal ensanglantées.

Il dénonce l’acte de cruauté et se fait menacer et rechercher par les suspects

Ce jeudi, de nombreux internautes s’interrogent sur la disparition de Twitter, du message d’origine dénonçant l’acte de cruauté envers le chien. C’est ce message qui avait permis à la Police Nationale d’être alertée et d’ouvrir une enquête.

Échange de messages entre l’internaute à l’origine de la publication et un autre utilisateur de Twitter

Un influenceur s’inquiète pour l’internaute à l’origine du signalement

Le compte Twitter @Plantureux, qui a rendu le signalement populaire sur les réseaux sociaux, jusqu’à atteindre le community manager de la Police Nationale, dénonce les menaces.

Capture d’écran Twitter @Plantureux

Une enquête en cours

D’après nos informations, l’animal a été transporté dans une clinique vétérinaire pour y recevoir des soins. Les enquêteurs chargés des investigations, suite à plusieurs plaintes d’associations pour la défense des animaux – notamment la SPA, auraient procédé à l’audition de plusieurs témoins. L’enquête se poursuit.

Actu17.