🇫🇷 #Bordeaux Une femme sauvagement violée en pleine rue par un homme en situation irrégulière en France.

Illustration. (DR)

C’est une terrible attaque dont a fait l’objet une femme d’une trentaine d’années en pleine rue, à Bordeaux dans la nuit de mardi à mercredi. Alors qu’elle rentrait chez elle, un homme l’a sauvagement frappé et violé.

La victime a pour l’heure 28 jours d’ITT. L’assaillant quant à lui, venait d’arriver en France.

● Une trentenaire rentrait chez elle à Bordeaux, dans la nuit de mardi à mercredi quand, vers 01h30 du matin, un homme l’a abordé, rue Jacques-Ellul.

● L’assaillant lui a d’abord demandé du feu, avant de se jeter sur elle explique le parquet, cité par Sud-Ouest. « La victime a subi de nombreux coups, au point de perdre connaissance. »

● Alors que l’agresseur violait la jeune femme, ce sont trois hommes et un couple qui ont aperçu l’horrible scène et se sont rapprochés pour porter secours à la victime attaquée. L’assaillant a alors pris la fuite, laissant la jeune trentenaire en partie dénudée.

3 hommes ont rattrapé et maîtrisé l’assaillant

● Tandis que deux des piétons s’occupaient de faire appel aux pompiers et de prendre en charge la jeune femme, les trois hommes sont partis à la poursuite de l’assaillant.

● Ces derniers sont parvenu à rattraper le suspect mais également à le maîtriser, avant de faire appel à la police.

L’assaillant, sans papiers, venait d’arriver en France

● L’homme interpellé a été placé en garde à vue. « Le suspect est un homme qui est arrivé depuis quelques semaines en France. Il indique être de nationalité marocaine mais n’a aucun document officiel prouvant son identité qui n’est, à ce stade, pas confirmée », a précisé le parquet à Sud-Ouest.

28 jours d’ITT

● Pour l’heure, les médecins ont fixé l’ITT de la jeune femme à 28 jours. Cette incapacité totale de travail peut évoluer au fur et à mesure des expertises, médicales mais également psychologiques.

● Une information judiciaire pour « viol » et « violences volontaires ayant entraîné une interruption temporaire de travail supérieure à huit jours » a été ouverte ce jeudi. Le parquet de Bordeaux a requis un mandat de dépôt contre le suspect précise ce même journal.

Actu17.