🇫🇷 #Bordeaux Jugé pour avoir agressé sexuellement une joggeuse, il est condamné à 6 mois de prison.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Le coupable de nationalité marocaine, âgé de 24 ans, s’était jeté sur une jeune femme qui faisait son footing, avant de l’agresser sexuellement. L’homme a été condamné à 6 mois de prison ferme.

L’histoire remonte au 29 juillet 2016. Ce jour là, une femme d’une trentaine d’années fait son footing à Bordeaux-lac. C’est alors qu’elle a croisé un homme avec un pantalon à moitié baissé. Ce dernier l’a poursuivi et s’est jeté sur elle, la ceinturant par la taille.

Subissant des attouchements sexuels, la joggeuse s’est débattue et est parvenue à se défaire de l’emprise physique de son agresseur. La victime qui a refusé de se rendre au procès, étant toujours en état de choc, a expliqué qu’elle avait vu l’assaillant se masturber lorsqu’elle a pris la fuite raconte France Bleu.

L’auteur identifié via son ADN

L’auteur de cette agression sexuelle a été retrouvé par les policiers, à l’aide des traces ADN retrouvées sur les vêtements de la victime.

Durant son jugement, l’homme a nié les faits, expliquant qu’il « ne se souvenait plus de rien » et justifiant ses déclarations par le fait qu’il prenait des médicaments. Son avocate a fait également part du passé « très douloureux » de son client. De nationalité marocaine, l’homme a vécu en Libye et aurait été « très marqué » par la guerre, raison pour laquelle il a souhaité venir s’installer en France.

L’accusé a finalement été condamné à six mois de prison ferme par le Tribunal de grande instance de Bordeaux.

Actu17.