Bordeaux : Violemment agressé car il traversait la route trop lentement, un jeune homme est entre la vie et la mort


Illustration. (Shutterstock / connel)

Un automobiliste qui circulait à contresens a frappé très violemment un piéton qui traversait la route devant lui.

Un jeune homme d’une vingtaine d’années a été agressé par un chauffard, samedi soir à Bordeaux (Gironde), rapporte Sud Ouest. Il était en train de traverser le cours de la Somme, lorsqu’un automobiliste circulant à contresens est arrivé à sa hauteur. Il n’a vraisemblablement pas supporté la présence du piéton qui l’a obligé à ralentir.

Le chauffard a donné des coups d’accélérateur pour faire rugir son moteur, avant de poursuivre sa route. Mais contre toute attente, il s’est arrêté, puis il est descendu de sa voiture avant de rattraper le piéton. Furieux, il lui a asséné un très violent coup de poing au niveau de la mâchoire.

La victime perd connaissance

Le jeune homme s’est effondré sur le sol, inconscient. L’agresseur est reparti, avant de se raviser et de constater que la victime avait repris connaissance. Il a alors définitivement quitté les lieux.

Alertés, les secours ont pris en charge le jeune homme et l’ont conduit au CHU Pellegrin. Il se trouvait alors dans un état critique, et son pronostic vital était toujours engagé dimanche soir, précise France Bleu.


Deux témoins ont assisté à toute la scène et ont pu relever la plaque d’immatriculation de la voiture de l’agresseur. Cette information a été déterminante dans le cadre de l’enquête visant à l’identifier.

Toujours en garde à vue ce lundi

Les policiers ont pu procéder à l’interpellation du mis en cause dimanche après-midi, bien que le véhicule n’était pas à son nom. Leurs investigations ont montré que son frère était à ses côtés dans la voiture lors de l’agression. Ce dernier a également été interpellé.

Tous deux ont été placés en garde à vue. Le frère du principal suspect a finalement été libéré, mais l’agresseur présumé était toujours auditionné par les enquêteurs ce lundi. Ils continuent à entendre les témoins en parallèle.