Bouches-du-Rhône : Il fonce sur les gendarmes et tente de les semer lors d’une course-poursuite.


Illustration Actu17 ©

Un militaire a été légèrement blessé à une main en esquivant le chauffard.


Vendredi dernier dans la soirée, un chauffard de 49 ans a percuté une voiture de gendarmes lors d’un contrôle routier à Saint-Cannat. L’attention des militaires avait été attirée par un conducteur qui venait de griller un feu rouge.

Il fonce sur les gendarmes

Lorsque la patrouille lui a donné injonction de stopper son véhicule, le chauffard a accéléré. Zigzaguant entre les voies, le quadragénaire a pris tous les risques pour se soustraire au contrôle. Les gendarmes sont parvenus à le dépasser, l’obligeant à s’arrêter.

Il percute la voiture de patrouille

Lorsque les militaires ont mis pied à terre, le fuyard a foncé sur eux. L’un des gendarmes a tout juste eu le temps de sauter sur le côté, mais le chauffard a percuté la voiture de patrouille et l’a touché à une main. Le gendarme, qui l’a échappée belle, n’a été que légèrement blessé.

Course-poursuite

Le fuyard en a profité pour s’échapper à vive allure. Sur la commune de Lambesc, il a percuté un mur en prenant un rond-point en sens inverse. 200 mètres plus loin, les gendarmes l’ont interpellé alors qu’il avait pris la fuite à pied.

Ivre et sans permis

Le mis en cause conduisait ivre et n’était pas titulaire du permis de conduire. Lors de sa comparution immédiate, il a demandé le report du procès pour pouvoir passer les fêtes en famille, au risque d’être placé en détention provisoire. Mais la justice, clémente, l’a laissé libre sous contrôle judiciaire en attendant une nouvelle audience, rapporte La Provence.