Bouches-du-Rhône : Une femme agressée sexuellement dans un TER


Illustration. (Wikimedia)

Les policiers aixois ont été confrontés à un individu particulièrement agressif, ce mardi, dans un train express régional (TER).


Un équipage de police est intervenu à l’arrivée d’un TER qui reliait Marseille à Gardanne (Bouches-du-Rhône), après l’appel de détresse d’une voyageuse. Elle venait de subir des attouchements sexuels de la part d’un homme qui était assis à côté d’elle.

Munis de la description de l’agresseur sexuel, les policiers l’ont identifié dès sa descente du train et l’ont interpellé. Le jeune homme de 22 ans, un Algérien en situation irrégulière sur le territoire national et défavorablement connu des services de police, a été placé en garde à vue. Il a d’abord nié avant de reconnaître les faits reprochés.

De la cocaïne bien dissimulée

Au commissariat, le suspect a dégradé la porte des toilettes. Il a ensuite été trouvé porteur de pochons de cocaïne qu’il dissimulait « dans des cavités naturelles« , rapporte La Provence. Lorsqu’il a fallu procéder à une seconde audition, le gardé à vue s’est mis à insulter l’interprète et à lui proférer des menaces.

Compte tenu du fait qu’il n’a pas de domicile connu et qu’il se trouve sur le territoire national de manière irrégulière, le suspect a été placé en détention en attente de son procès. Il est poursuivi pour « agression sexuelle », « détention de produits stupéfiants », « dégradations volontaires de bien public » et « menace de crime ou de délit à l’encontre d’un chargé de mission de service public ».