🇫🇷 Boulogne-sur-Mer : 488 armes, 100 kg de munitions, des pièces détachées, un atelier de remilitarisation découverts.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Photo Douanes françaises

Les douaniers ont intercepté un individu qui voulait expédier par la poste, un colis qui contenait une arme d’épaule.

Jeudi dernier, les douaniers de Boulogne-sur-Mer ont intercepté un homme qui voulait expédier un colis à destination des Pays-Bas.

Une arme dans un envoi postal

Les fonctionnaires soupçonnaient l’expéditeur d’avoir placé une arme dans son envoi.

L’ouverture du colis suspect a révélé la présence d’une arme d’épaule à canon lisse.

Une fouille a eu immédiatement lieu dans le véhicule de l’homme et une arme de poing et des munitions ont été découverts.

Un ancien armurier reconverti

Le mis en cause, un ancien armurier s’était reconverti en vendeur d’articles de sport. La fouille de son domicile a permis à la douane de découvrir des armes d’épaule, des fusils de chasse chargés, « prêts à servir ». Des chargeurs, des munitions, et des pièces détachées d’armes à feu ont été saisis. L’homme n’a plus l’autorisation d’exercer selon les douaniers.

Un entrepôt loué

Les investigations se poursuivant dans un entrepôt loué par le commerçant, les douaniers ont trouvé d’autres armes d’épaule, des armes de guerre, des mitrailleuses et pistolets-mitrailleurs, des pièces détachées, canons, chargeurs et autres, et aussi un atelier permettant la remilitarisation des armes.

Au total, 488 armes, 13 grenades, 1309 parties d’armes et 100 kg de munitions ont été appréhendées selon Le Figaro.

Actu17.