Bruxelles : Une adolescente française vendue 2 000 euros à un gang de proxénètes


Illustration. (shutterstock)

L’enquête a démontré que des jeunes françaises, dont une adolescente de 16 ans, ont été contraintes de se prostituer en Belgique. Les policiers tentent désormais de les identifier.


Les investigations ont débuté lorsque la disparition inquiétante d’une adolescente de 16 ans a été signalée aux autorités françaises. Les policiers belges sont parvenus à la délivrer de l’emprise d’un gang de proxénètes, qui la détenaient dans une maison à Uccle. Ils ont procédé à l’interpellation de sept personnes, dont les rappeurs « Le You » et « Aze2dine« , interprètes de la chanson Medley.

Environ 160 hommes auraient pris contact avec l’adolescente en une quinzaine de jours, via un site internet de prostitution administré par ce gang. Les actes sexuels tarifés auraient eu lieu dans la maison d’Uccle et dans un hôtel.

Les suspects ont été placés en détention provisoire, a indiqué ce mercredi le parquet de Bruxelles (Belgique). Ils sont poursuivis pour « exploitation de la prostitution d’une mineure de plus de 16 ans, avec la circonstance qu’il s’agit de l’activité principale d’une association » et « traite des êtres humains ».

Vendue 2 000 euros par son petit-ami

L’adolescente avait fugué du domicile familial à la fin du mois de novembre dernier, en raison d’une dispute à l’école. Accompagnée de son petit-ami français, elle avait pris la direction de la Belgique.


C’est lui qui l’a « vendue pour 2 000 euros » à Bruxelles, indique le quotidien flamand Het Nieuwsblad.