🇧🇫 Burkina Faso : L’ambassade de France visée par une attaque à Ouagadougou. 8 assaillants neutralisés.

par Y.C.

Fin de notre direct, merci de nous avoir suivi.

16h55. L’attaque contre l’état major burkinabè à Ouagadougou a fait au moins 28 morts. (sources sécuritaires françaises)

7 policiers et militaires burkinabès ont été tués.

Les autorités annoncent que ce sont au total 8 assaillants « islamistes extrémistes » qui ont été tués par les forces de sécurité.

15h58. Premier bilan de 5 morts et environ 50 blessés. (gouvernement burkinabè)

15h35. La section antiterroriste du parquet de Paris annonce avoir ouvert une enquête pour « tentative d’assassinat terroriste ».

15h25. Edouard Philippe évoque une attaque « terroriste ».

15h00. 3 autres assaillants ont été tués lors de l’attaque de l’état-major. (Ministre de la défense burkinabè)

4 assaillants ont été tués lors de l’attaque de l’ambassade française a confirmé le gouvernement burkinabè.

14h05.Les autorités burkinabées indiquent que ce sont 4 islamistes extrémistes qui ont été tués.

13h45. Les 4 assaillants ont été neutralisés indiquent les médias locaux.

L’ambassade de France a bien été visée par les attaques, à la kalachnikov indique Jean-Yves Le Drian, le Ministre des affaires étrangères.

L’état-major général des armées à Ouagadougou a également été visé.

La situation est « sous contrôle » à l’ambassade et l’Institut français a précisé le Ministre Français. « Il n’y a pas de victime française à priori » a ajouté Jean-Yves Le Drian.

12h45. L’état-major burkinabé est également visé par ces attaques multiples à Ouagadougou. (médias locaux)

Plusieurs médias locaux indiquent que les assaillants sont des militaires et non des terroristes.

12h15. Une attaque est actuellement en cours à Ouagadougou, visant l’ambassade de France et l’Institut français. Des coups de feu et des explosions ont été rapportés par de nombreux témoins, notamment sur Twitter, depuis 10 heures (heure locale / 11 heures en France).

L’ambassadeur de France Xavier Lapeyre de Cabanes, a donné des consignes de prudences absolue à tous les ressortissants français, et leur demande de rester dans un endroit sûr.

Les médias locaux évoquent 5 individus armés qui seraient arrivés à bord d’un véhicule, avant d’ouvrir le feu sur les passants.

Plus d’informations à venir.

Actu17.