🇫🇷 Calais : L’IGPN saisie après des affrontements entre migrants et CRS.

par Y.C.
Illustration

L’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) a été saisie après une rixe qui a opposé des CRS à une centaine de migrants.

Jeudi dernier dans l’après-midi, à Calais, les fonctionnaires de police ont été amenés à effectuer une opération de démantèlement d’un camp situé dans les bois.

Le camp se trouvait à promiximité d’une distribution de repas aux migrants

Ce camp de migrants était installé à quelques mètres du lieu de distribution des repas de la rue des Verrotières. Les CRS ont essuyé des jets de pierres et ont riposté par des gaz lacrymogènes.

4 migrants et 2 policiers blessés

Quatre migrants ont été blessés. L’un d’entre eux, âgé de 16 ans, a été gravement atteint à un oeil dont il a perdu l’usage. Cette blessure pourrait être consécutive à l’usage d’un lanceur de balle de défense par les policiers. Deux CRS ont également été blessés dans cet affrontement.

2 personnes en garde à vue

Enfin, deux migrants, dont l’un est mineur, ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de Roubaix. Le mineur a été présenté au juge des enfants du tribunal de Boulogne-sur-Mer.

Les associations ont dénoncé la politique de harcèlement du gouvernement, relate La Voix du Nord.

Actu17.