Calvados : Le toxicomane dépouillait les patients hospitalisés à Caen pour se payer sa cocaïne


Illustration. (Shutterstock)

Face au juge, le prévenu s’est dit pétri de honte.

Pour financer ses 5 grammes de cocaïne prisés quotidiennement, à raison de 60 euros le gramme, cet homme de 40 ans a écumé les hôpitaux et cliniques de Caen (Calvados).

Il visitait les chambres des patients

Le tribunal correctionnel l’a condamné à un an de prison avec sursis pour une vingtaine de vols. Le toxicomane ciblait les patients du CHU, de la polyclinique du Parc, de la clinique Saint Martin et même d’un centre de rééducation, relate France Bleu.

Une vingtaine de victimes

Malgré qu’il soit bien inséré socialement, le quadragénaire sur la paille a opté pour le vol pour se payer sa drogue. Une vingtaine de vols ont été recensés par les enquêteurs depuis la fin du mois d’août. Il visitait les chambres vides pour s’emparer de téléphones, de tablettes numériques, d’ordinateurs ou encore d’argent, avant de les revendre dans des magasin de « cash ».

Son dealer le menace, lui et sa famille

« Depuis que j’ai arrêté la drogue, je reprends conscience et je me rends compte de tout le mal que j’ai fait », a-t-il déclaré à la barre. Le quadragénaire a affirmé avoir cessé de se droguer après avoir été menacé de mort par son dealer, qui s’en est aussi pris à sa femme et ses enfants.


En complément de sa peine de prison avec sursis, le prévenu fait l’objet d’une mise à l’épreuve avec obligation de soins. En outre, il devra verser un peu plus de 6 000 euros aux victimes pour le préjudice matériel et le préjudice moral.