Cannabis, armes à feu et munitions saisis à Marseille : cinq suspects dont deux mineurs interpellés


Illustration. (shutterstock)

Cinq individus de 15 à 50 ans ont été interpellés et un trafic de stupéfiants a été démantelé à Marseille dans le 14e arrondissement, ce lundi après-midi. Près de 4 kilos de cannabis ont été saisis, ainsi que deux armes à feu et des dizaines de munitions. Un peu plus de 12 000 euros en numéraire ont également été découverts.

L’affaire est partie d’une initiative des policiers de la Brigade spécialisée de terrain (BST) qui ont mis en place un dispositif de surveillance dans la cité Saint-Joseph (14e), ce lundi après-midi. Les fonctionnaires suspectaient un groupe d’individus de se livrer à un trafic de stupéfiants.

L’opération de surveillance leur a permis d’identifier trois suspects : deux vendeurs et un complice chargé de la compatibilité. Les deux premiers – deux adolescents de 15 et 16 ans – ont été immédiatement interpellés. Ces derniers avaient près de 100 grammes de résine de cannabis sur eux ainsi que 500 euros en liquide. Ils ont été placés en garde à vue.

Leur complice âgé de 24 ans n’a volontairement pas été interpellé tout de suite. Les policiers souhaitaient observer un peu plus ses activités et identifier ses complices ainsi que l’endroit où il stockait l’argent. Peu après, l’homme a justement pénétré dans un logement situé dans cette même cité. Après avoir déposé l’argent qu’il avait amassé, il est ressorti avec plusieurs barrettes de cannabis pour les revendre explique une source proche de l’enquête. Il a été interpellé et placé en garde à vue à son tour.

Le « banquier » avait 184 grammes de résine de cannabis sur lui. Une perquisition de l’appartement d’où il venait de ressortir a été réalisée. Les enquêteurs ont rapidement compris qu’ils n’étaient pas venus pour rien.

Une soixantaine de cartouches

Deux autres suspects de 50 et 55 ans qui se trouvaient dans le logement ont été interpellés et placés en garde à vue. 3,59 kilos de résine de cannabis ont été saisis, ainsi que 80 grammes d’herbe de cette même drogue. Une arme de poing de marque Glock ainsi qu’un fusil de chasse, démonté en trois parties, ont été découverts. Il y avait également 30 cartouches de calibre 9 mm et 33 autres de calibre 380 Auto dans l’habitation, mais aussi 12 050 euros en numéraire et une balance de précision.

Quatre des cinq suspects sont déjà connus des services de police. Leur garde à vue peut s’étendre jusqu’à 96 heures. La suite des investigations a été confiée aux enquêteurs de la Division Nord.